La courge: trucs pour la consommer en entier

Bon je te l’avais promis, le voici, le voilà! Mon billet de blogue pour te donner envie de récupérer tes cucurbitacées déchues au matin du 1er novembre.

Utiliser les courges en entier

Source: giphy.com

J’espère que tu as bien suivi mes quelques conseils pour ta citrouille d’Halloween, ce qui veut dire qu’elle n’est pas déjà entrain de ramollir sur ton balcon et que les écureuils ne sont pas déjà à planifier leur massacre et donc que tu devrais pouvoir te rendre au 1er sans problème (je sens déjà quelques coupables ici)! Si tu t’imagines déjà entrain de te casser la tête à éplucher tes courges à la sueur de l’équivalent de 4 séances consécutives de zumba avec Mariza (la fille beaucoup trop intense), je peux te comprendre que le mal de cœur te pogne juste à l’idée de manger de la citrouille, c’est pour ça qu’on garde ça simple ET que ça va être bon en bébitte!

 

La pelure de courge dans ta bouche

Cuisiner la citrouille zéro gaspillage

Potage thaï à la courge avec sa pelure

Avoue que tu n’aurais jamais pensé intégrer la pelure de courge à tes recettes. Bon, je l’admet, dans un mijoté c’est pas génial, mais le reste du temps arrête de perdre ton temps et ta sueur à peler ta courge pour ton prochain potage. Tu fais cuire tout ça ensemble et la magie du mélangeur opère par la suite. Je te conseil simplement de passer ta préparation dans un tamis pour en retirer les fibres toujours présentes. Aussi, autre que pour les potages, la pelure s’en sort très bien quand il est question de faire rôtir de petits morceaux de courge au four. Bien assaisonnée et huilée la pelure devient croustillante au four! C’est définitivement un incontournable avec la courge butternut!

 

Mon test en cuisine: chips de pelure de courge

Que ce soit pour les épluchures de pomme de terre, de carotte, de betterave ou de pomme, le principe reste le même et c’est très simple à réaliser!

Chips de pelure de courge

Chips de pelure de courge

Ingrédients pour environ 2 lbs de courge (une courge poivrée ou une demie citrouille moyenne)

  • Une courge au choix
  • Un bon trait d’huile résistante à la chaleur (tournesol, canola, arachide)
  • Aromates sucrés (cannelle, muscade, cassonade…) ou salés (paprika fumé, cumin, curcuma, cari…)

La technique zéro-newbie

Épluche simplement ta courge à l’aide d’un économe (épluche carotte), après l’avoir lavée évidemment! Je te conseil de faire de plus petits morceaux de courge avant de l’éplucher. Personnellement, je trouve que ça facilite vraiment la réalisation de belles épluchures. Ensuite, on mélange les épluchures aux aromates choisis. J’aime beaucoup mettre simplement du sel, du poivre et un trait du mélange peau rouge de méchant mix (à découvrir si tu ne connais pas). Répartir les épluchures sur une plaque et placer au four à environ 275 °F pour environ 30 minutes. Va pas jouer à « candy crush » pendant ce temps là si tu ne veux pas te ramasser avec des épluchures calcinées! Elles sont prêtes lorsque bien bronzées et croquantes. Tout simple et tout bon!

La chair de la courge pour faire différent

Je crois que tu sais déjà utiliser la chair de courge ici, mais on 

manque souvent cruellement d’imagination pour la cuisiner, tellement que ton chum est probablement entrain d’échanger son 6ième bol de potage à la courge avec le lunch de son collègue. Oui tu peux continuer à faire tes potages, ta tarte et tes muffins, mais au moins si tu as abusé à l’auto cueillette de courge tu ne devrais pas saturer tout le monde autour de toi de potage. 

Déjà, j’aime avoir trois bases différentes pour apprêter la courge comme je le sens avec l’inspiration du moment.

  • Purée de courge nature
    Purée de courge zéro gaspillage

    Parfait de yogourt à la purée de courge épicée, graines de courge, granola au chocolat et cerises de terre

    • Utilisation: pour réaliser des « mac and cheese » vegan, des trempettes, des vinaigrettes, des sauces à l’asiatique, pour aromatiser un riz, etc.
  • Purée aux épices, sucrées ou non: à la limite elle pourrait être faite à partir de la première, mais j’aime trop ça, ce qui fait que j’ai besoin de grandes quantités! 
    • Utilisation: sur une rôtie telle quelle, pour aromatiser un yogourt et en faire un parfait, pour cuisiner rapidement un pouding au riz ou de tapioca complètement fou ou même un gruau!
  • En cubes précuits
    • Utilisation: pour ajouter à une quiche, un risotto, un sauté, un smoothie ou sur une tartine.

      Tartine à la courge zéro gaspillage

      Tartine beurre de poire, cubes de courge et fromage bleu

Mon test en cuisine: « jerky » de courge 

Une autre façon vraiment intéressante de varier la préparation de la courge est de la transformer en « jerky ». Ça semble complexe, mais c’est en réalité vraiment simple!

Ingrédients pour environ 2 lbs de courge (une courge poivrée ou une demie citrouille moyenne)

  • 1,5 c. à table de gros sel
  • Épices au choix
  • Ton bonheur

La technique zéro-newbie

Choisir une journée fraîche, puisque pour cette recette ton four te servira de chauffage d’appoint. Comme la plupart des gens n’ont pas de déshydrateur à la maison, la première étape consiste à couper la courge (avec la pelure) en fines tranches. Pas obligé de virer fou/folle LA, mais moins elles seront épaisses, moins elles seront longue à déshydrater. Personnellement, j’ai fait des tranches d’environs un centimètre d’épaisseur. Ensuite, mélanger les tranches avec le gros sel et les épices choisies. Ici, j’ai préféré ajouter uniquement du sel pour conserver toute la saveur de la courge. Étendre sur une plaque à cuisson sans que les morceaux ne se touchent et mettre au four à réchaud, soit environ 150-170 °F en conservant une petite ouverture dans la porte pour laisser sortir l’humidité. Important de retourner les tranches environ une fois par heure. Si tu veux accélérer le processus (et je te le conseil fortement), tu peux placer un ventilateur face à l’ouverture du four pour faciliter la circulation d’air et de chaleur. De cette façon, la courge devrait se déshydrater en 10 à 12 hrs. Tu devrais obtenir une texture de fruit séché et un goût assez salé, mais pas trop. Personnellement, mon premier test était beaucoup (BEAUCOUP) trop salé, ce qui fait que j’utilise ma courge comme un citron confit, c’est-à-dire que je la dessale un peu dans l’eau avant.

Utilisation: PARTOUT! Sur un dessert, une salade, avec des fromages, dans un mijoté, une tajine, etc.

Les « cheveux » de courge dans ton assiette

Aucune raison de retourner ton assiette en cuisine cette fois! La présence de cheveux ou de filaments de courge dans ta bouffe est belle et bien voulue. Effectivement, peut-être que tu n’aurais jamais pensé à consommer cette partie de la courge qui est bien souvent à première vue pas très sexy à cuisiner avec son petit côté « smouchy » et gluant, MAIS c’est délicieux et tellement facile à intégrer dans différentes recettes. Voici donc quelques idées pour récupérer ses cheveux de courge sans grimacer et pour « pimper » tes plats! 

Rafale d’idée

Quelques idées en vrac pour t’inspirer lorsque tu auras à vider ta citrouille ou toutes autres courges.

  • Ajouter les filaments dans une recette de quiche ou d’omelette
  • Les intégrer à une recette de muffin ou de gâteau et conserver la chair pour une autre utilisation
  • Ils peuvent donner un goût surprenant à un smoothie ou à un jus
  • Infuser une boisson végétale pour en faire de surprenants lattés d’automne

Mon test en cuisine: sirop de cheveux

Bon tu vas me dire que j’ai l’air complètement « addict » aux sirops aromatisés… Oui c’est vrai! Même s’ils doivent être consommés avec modération (parce que ça reste toujours bien un sucre simple!), les sirops aromatisés permettent d’ajouter simplement des saveurs surprenantes à une salade de fruits, un breuvage chaud ou froid alcoolisé ou non. Ils peuvent aussi très bien substituer le sirop d’érable ou le miel dans certaines recettes. Honnêtement là-dessus, je ne dirai pas réinventer le roue quand il existe déjà de superbes recettes pour se laisser inspirer, donc celle de Louise Gagnon, notre Madame Citrouille nationale! 

Ingrédients pour environ 1 tasse de filaments de courge

  • 1/2 tasse d’eau 
  • 1 tasse de sucrant (peut-être un mélange de sucre blanc,
    Cuisiner la citrouille zéro gaspillage

    Sirop de courge épicé

    cassonade, miel ou sirop d’érable)

  • Aromates au choix 
    • Bâton de cannelle 
    • Cardamome
    • Anise étoilée 
    • Poivre
    • Gingembre
    • Clous de girofle
    • Vanille
    • Poivre de la Jamaïque
    • Macis ou muscade 
    • Les choix de Louise: 1 bâton de cannelle, 3 gousses de cardamome, 10 gains de poivre, 1 morceaux de gingembre, 7 grains poivres de la Jamaïque, vanille.
    • Mes choix: 1 bâton de cannelle, 2 anis étoilée, 5 clous de girofle, 3 gousses de cardamome, un peu de macis, un morceau de gingembre.

La technique zéro-newbie

Mettre tous les ingrédients dans une casserole et porter à ébullition, puis laisser mijoter à feu doux pendant 15 minutes. Laisser reposer et filtrer. Conserver au frigo ou personnellement, j’adore congeler de petites portions pour pouvoir profiter de ce sirop une partie de l’hiver.

Note: les filaments de courge et le gingembre confits générés par cette technique peuvent très bien être utilisés dans des recettes. J’adore utiliser le gingembre confit dans des sautés asiatiques ou dans des desserts. 

Consommer les graines (sans jeux de mots louche)

Bon tu le savais probablement déjà, mais les graines de courge, pas juste celles de citrouille, se consomment! En plus, pour la plupart des courges tu n’as clairement pas à t’infliger de décortiquer les graines en retirant l’enveloppe extérieure contrairement à ce que l’on entend souvent. L’important est de bien faire sécher les graines de courges pour qu’elles soient bien croustillantes. Ici je te propose 2 méthodes que tu pourras adapter à ta guise avec les aromates de ton choix.

Par caramélisation

Pour réaliser cette technique, rien de compliqué. Dans une casserole on combine trois parts égales de sucre, d’eau et de graines de courge. On porte à ébullition, puis on laisse mijoter pour environ 15 minutes, soit juste assez pour attendrir les graines. Ensuite, on égoutte et on ajoute les aromates. Puis, il ne reste qu’à étendre le tout sur une plaque à cuisson et à mettre tout ça au four à 325 °F pour environ 30 minutes en prenant soin de brasser les graines à l’occasion pendant la cuisson. On laisse refroidir et tu es maintenant prêt à te bourrer la face. 

Utilisation: sur tes rôties le matin, dans un yogourt un peu plate, pour garnir n’importe quel dessert, pour confectionner un granola « sua coche » ou juste pour manger tel quel. 

Par rôtissage

Même principe que pour la méthode précédente, par contre pas besoin de mijoter dans l’eau sucrée cette fois. Pour donner un coup de pouce au processus, on prend le temps de bien assécher les graines! Ensuite, c’est l’heure de l’improvisation! On met les graines dans un bol et on y ajoute l’huile et les épices de notre choix. Personnellement, je suis assez vendu sur les combinaisons style bbq avec paprika fumé, cumin, curcuma, etc. Pour la cuisson, la même technique de cuisson au four que pour la méthode précédent s’applique ici. 

Utilisation: salade, pâtes, mélange randonneur, garniture de potage.

Aussi, récemment je suis tombé sur une énorme courge avec de très grosses graines coriaces très désagréable à manger telles quelles. Si c’est ton cas ou que simplement tu n’es pas un(e) fanatique des graines de courges rôties, tu peux simplement les faire sécher et les moudre pour en faire une préparation à ajouter à tes recettes! Ça ajoutera un super goût et surtout beaucoup de fibres.

Si tu n’as pas eu assez de trucs ça se continue ici: 

Ma citrouille bien aimée par Louise Gagnon

Les trappeuses et leur mois d’octobre zéro gaspillage

Notre maman pressée et s’est trucs, j’ai nommé Geneviève O’Gleman nutritionniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier veuillez répondre à la question suivante. *