Écorces de melon: des idées zéro gaspillage pour les cuisiner

Si tu me suis sur les réseaux sociaux, tu as peut-être vu passer mon "teaser" il y a un peu plus d'une semaine sur mes tests en cours de réalisation sur les écorces de melon. Et ben je n'ai pas d'autres choix que de t'en reparler parce que c'est définitivement un succès fantasma-que-c'est-ben-trop-bon-le-zéro-gaspillage-alimentaire! Oui oui! Autant que ça! J'ai beau dire que tout se mange ou presque, je n'ai pas encore tout testé et approuvé, c'est pourquoi aujourd'hui j'ai décidé de te partager mes découvertes sur l'écorce de melon et ce que j'ai pu en faire et quelle coïcidence, les techniques de conservations dont je t'ai parlé dans mon dernier article y sont mises à l'honneur! Il y a dequoi avoir envie de prolonger l'été avec cette chaleur, mais aussi dans l'assiette avec ces idées! 

1. Le type de melon

Nutritonic vous donne des idées pour manger 100 % de votre melonHonnêtement, pas besoin de te casser la tête. Pas mal toutes les sortes de melon feront très bien l'affaire. On peut facilement faire le parallèle des usages du melon avec celui des courges puisqu'ils font partie de la même grande famille unie, les curcuma curcubicestassez curcubitacés, tout comme le concombre! Voilà qui est intéressant! Ma déception de fille du zéro gaspillage alimentaire va à notre vieille manie qui veut que la seule façon dont on consomme le melon soit celle où on le découpe en petits triangles disposés dans une petite assiette cute et qu'on se bourre ensuite la face au soleil jusqu'à ce qu'il ne reste que les rejets: l'écorce et les pépins. Bon! Veux-tu on va rendre service à notre plaisir de manger et à notre portefeuille et on va considérer à partir de maintenant le melon comme un fruit comestible à 100 %? L'écorce ET les pépins. Bon, je dois avouer que je n'ai pas encore fait de test sur les pépins, mais apparemment que c'est pas mal champion cuisiné comme les graines de citrouilles, donc rôtis au four avec juste assez de sel pour ton bonheur! Pour ce qui est de l'écorce elle est parfaitement comestible. Suffit de la nettoyer à l'eau courante et de la brosser avec une petite brosse à légumes pour éviter de cuisiner les fiantes de poules qui ont peut-être été utilisées pour fertiliser le champ. Personnellement, je prévéligie les fruits et légumes bio lorsque je sais que j'aurai à cuisiner la partie externe de l'aliment. On est jamais trop bien servie par le bio!

2. On s'inspire sur le web

Tu ne seras sûrement pas surpris de savoir que les idées pour cuisiner mes écorces de melon ne me sont pas venues toutes seules! Ben non, je ne suis pas une grande chef qui a ça dans le sang, alors quand on cuisine un aliment qu'on ne connait pas du tout, ça vaut la peine de faire un peu de recherche pour s'éviter des résultats très bof qui vont très clairement nous enlever l'envie de recommencer! Pense à tes histoires de choux de bruxelles brûnatres à force de les faire bouillir (!!!) trop longtemps. Juste ark. Donc le résultat de mes recherches m'a montré que la fermentation, le pickling et la cuisson étaient des options oh so good pour les écorces de melon. J'avais déjà hâte à cette étape! Donc voici un petit résumé des mes trois tests réalisés sur les écorces de melon que tu veux VRAIMENT faire chez toi. Je te promet que ça fait de supers cadeaux de Noël vraiment originaux et pas banals pantoute! 

Pickle d'écorces de melon

Nutritonic vous donne des idées pour cuisiner les écorces de melonHonnêtement très surprenant comme résultat, même pour moi! Quand je pense à ces écorces de melon si précieuses qui terminent au compost! Damn! Quelle perte gustative! Rien de compliqué à cette technique. Lorsque tu découperas tes prochains triangles de melon digne de Instagram assure toi de conserver une petite bande de chère de melon sur l'écorce, ça va ajouter une petite touche sucrée à tes pickles. Personnellement, j'ai voulu tester la texture pour des pickles d'écorces avec et sans la pelure et je dois dire qu'au contraire, ceux dont j'ai conservé la pelure sont encore plus croquants sous la dent. 

Ingrédients utilisés pour mon test:

  • Écorces de melon avec la pelure (honnêtement mets tout ce que tu as) coupée en format pour une bouchée
  • Un mélange de vinaigre de vin rouge et de vinaigre de cidre (peut-être remplacé par n'importe quel vinaigre, même si le vinaigre blanc apporte moins de saveurs): environ 1.5 fois votre quantité de melon
  • Sucre blanc (peut facilement être remplacé par du miel): environ la moitié de la quantité de vinaigre ajoutée (ou moins pour un résultat moins sucré)
  • Une bonne dose de sel: environ 2 cuillères à soupe pour chaque tasse de vinaigre
  • Arômates au choix: dans mon cas j'ai utilisé des clous de girogles et des grains de poivre vert, mais pourraient être remplacés par ce que tu as sous la main: baies de genièvre, aneth, graines de fenouille, graines de moutarde, ail, etc.
  • Une p'tite shot d'eau, environ la moitié de la quantité de vinaigre ajoutée

La technique zero-newbie:

Place tes écorces dans un pot de verre résistant à la chaleur. Ensuite, dans une casserole combine tous les autres ingrédients, sauf l'eau et porte à ébullition. Poursuis en brassant jusqu'à ce que le sucre et le sel soient dissous. Retire du feu en ajoutant l'eau. Verse ton mélange de vinaigre chaud sur tes écorces de melon. Finalement, place ton contenant au réfrigérateur après l'avoir bien identifié. Tu pourras les consommer dès le lendemain en accompagnement de ton burger préféré ou comme moi… juste en snack!

Chutney d'écorces de melon

Nutritonic vous donne des trucs pour éviter de gaspiller les écorces de melonPersonnellement j'adore faire du chutney pour mes cadeaux de Noël puisque ce condiment accompagne à merveille les viandes, volailles et les pâtés du temps des fêtes! Il y a un petit côté aigre-doux super intéressant dans ce type de condiment qui fait qu'on peut en mettre un peu partout! On pourrait très bien ajouter quelques pommes, prunes, nectarines ou pêches qui se meurent sur notre comptoir. 

Ingrédients utilisés pour mon test:

  • Une bonne quantité d'écorces de melon coupée en petits dés de 2 cm
  • Vinaigre (de cidre, baslamique, blanc, de vin…): environ 1 part de vinaigre pour 4 de melon
  • Sucre (miel, sirop d'érable, cassonnade..): environ la moitié de la quantité de vinaigre ajoutée
  • Arômates: ici une bonne quantité de gingembre, de l'ail, poivre à mon goût et un petit morceaux de citron confit au sel

La technique zero-newbie:

Au plus simple de la cuisine: tu foues tout ça dans une casserole à feu moyen-vif jusqu'à ébulliton. Puis tu réduis le feu et tu n'as qu'à laisser mijoter pour un bon 45 minutes ou jusqu'à ce que l'écorce soit tendre. Ça devrait donner une texture de confiture. Si t'es assez patient(e), les saveurs devraient être au top après 3 jours. Vraiment très bon dans une salade en guise de vinaigrette, sur une pizza, en accompagnement de viande, poisson ou tofu ou même dans un sandwich ou avec ton burger avec tes pickles de melon! haha! 

Écorces de melon style "kimchi"

Le kimchi peut sembler assez complexe à réaliser à première vue, mais en gros comme j'ai pu t'en parler dans mon dernier article, la fermentation est un processus assez simple. Une façon de te rassurer est de démarrer avec une recette simplifiée de kimchi et d'en varier la composition en fonction des légumes du moment. L'automne approche et je peux t'assurer que si tu es abonné à des paniers de légumes bio tu seras comptant(e) de pouvoir intégrer du chou  ou de la courge dans ton kimchi. On peut facilement y intégrer n'importe quel légume racine ou fruit. 

Nutritonic vous donne des idées pour éviter de gaspiller vos écorces de melonIngrédients utilisés pour mon test: 

  • Environ 2 tasses d'écorces de melon coupée en fines lanières
  • 1 c. à soupe de gros sel 
  • 1 échalotte française (peut facilement être remplacé par de la ciboulette, des oignons verts ou un demi oignon) hachée finement
  • 2 gousses d'ails hachée finement (ou plus)
  • Du gingembre haché finement (beaucoup de gingembre dans mon cas!)
  • Du piquant! Dans mon cas 1.5 c. à soupe de flocons de piments
  • 1 c. à soupe de miel (peut être remplacé par n'importe quel sucre)

La technique zero-newbie:

La première chose importante, que tu dois faire est de couvrir tes écorces de melon de sel et de laisser reposer 15 minutes. Ensuite, pour un résultat résonablement salé, assure toi de bien rincer les écorces et de les laisser s'égoûter. Ajoute les autres ingrédients et trouve "THE" pot pour faire ta fermentation. Dans l'idéal un pot qui ne sera pas fermé hermétiquement puisque la fermentation produit du gaz, comme tu veux pas du kimchi partout dans ton armoire, tu vas trouver le bon pot. Dans mon cas, un pot masson légèrement fermé ou un pot à "snap" à la française. S'il reste de l'espace dans ton pot une fois les écorces ajoutées, je te conseil de couvrir le mélange. Dans mon cas j'ai opté pour un sac rempli de pois sec que j'ai déposé à la surface, mais tu pourrais aussi très bien utiliser une feuille de chou. Le plus important c'est que le kimchi ne soit pas trop en contact avec l'air. Oublie le pot dans un endroit frais et à l'abri de la lumière et normalement tu devrais pouvoir te bourrer la face 5 jours plus tard. Assure toi ensuite de bien entreposer ton kimchi au frais, sinon tes levures vont continuer à se faire du gros fun sans toi! Le kimchi se mange PARTOUT! Sur le divan, à la table, dans le bus, mais surtout dans les salades, dans les sauces, les pâtes, sur les frites, les pizzas maisons, les sandwichs, etc. Il y a dequoi tromper ta sauce sriracha avec ton kimchi!

Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent! J'aurais très bien pu faire une salade d'écorce de melon style salade de chou, une gelée, une confiture et bien plus! Alors laisse toi inspirer!


Références

Fortin J et all. (2006). L'encyclopédie visuelle des aliments. Montréal: Les Éditions Québec Amérique. p. 264-266.

Brown A. (2008). Understanding Food: Principles & Preparation. Belmont, USA: Wadsworth. p. 319, 390-391, 538-541.

Refslund M. et Matsuoka Wong T. (2017). Scraps, wilt + weeds: turning waste food into plenty. New York: Grand Central Life & Style. p. 138-141 

Trackbacks & Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier veuillez répondre à la question suivante. *